Animaux de compagnie

« Le Télégramme », 29/01/2018. Clic sur l’image pour agrandir.

Je suis gardien de chien, bénévole.

– Oh ! Bonjour, Taquine ! Mais … tu es une vraie jeune fille, ce matin ! Je viens te chercher car je suis désormais gardien de chien bénévole. Oui, ça existe !

– Wouaff, pense-t’elle, encore des flatteries, qu’est-ce qu’il va me demander, ce lourdaud ? Il voit bien que je viens de passer chez la toiletteuse …

– Oh, tu me sembles bien énervée, dis-moi. Viens, je vais t’expliquer. Ton papa et ta maman – c’est bien comme cela qu’on les nomme chez toi, n’est-ce pas ? – m’ont demandé si je voulais bien m’occuper de toi. J’ai accepté tout de suite, bien sûr, tu sais que j’adore les chiens, et aussi tes patrons.

– Oui, mais, pense-t’elle encore, je t’ai vu parfois apprendre l’obéissance à ton chien Fridu d’une manière peu recommandable. Les coups de pied à l’arrière-train, pour moi ce sera non. Mais on dirait que tu as changé.

Serais-tu devenue craintive, Taquine ? On dirait que je ne te conviens pas, que tu te méfies. Tu n’aurais pas peur de moi, si ? Nous allons commencer par une petite promenade dans mon jardin.

– Le mot « promenade » déclenche aussitôt des jappements, et la superbe queue blanche de Taquine fouette l’air. Nul besoin de laisse : Elle court éperdument, s’arrête, attend un peu qu’on la rejoigne, puis repart. On dirait qu’elle sourit ! Fridu a vu la scène, et il vient se joindre à l’équipe : Ils batifolent, jouent à saute-mouton, fous de bonheur.

– Mais Taquine est emportée, dépassée par son enthousiasme. Elle oublie où elle se trouve, court trop loin, et … Plouf, dans l’étang !

Heureusement j’étais près d’elle, et ici ce n’est pas profond. Je m’accroupis dans l’eau stagnante, et sauve l’imprudente.

Papa et maman de Taquine surgissent soudain derrière nous, et éclatent de rire :

– Eh bien, Taquine, nous t’avons préparée, t’avons laissée propre comme un sou neuf, et te voilà dans un état …

Et Taquine revient tranquillement vers sa maison, fait des joies à ses maîtres, et me laisse désemparé, avec son regard qui veut dire « encore, encore » !

Loïc

Publicités

2 réflexions sur “Animaux de compagnie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s