Au cours d’une promenade, quelquechose d’extraordinaire se passe ….

Comme il faisait beau, je partis me promener au Bois de la Folie, arpenter les chemins de nos ancêtres, des druides et de nos vieilles sorcières d’antan, transformés aujourd’hui en parcours de santé.

Alors que le soleil d’hiver était sur le déclin, j’entendis un bruit sourd venant du centre, là où se juxtaposent les énormes pierres et menhirs qui sont là depuis des siècles.Quelle ne fut pas ma stupeur lorsque je les vis bouger, remuer, gesticuler comme s’ils étaient portés par des milliers de petits lutins bien vifs et bien lestes! Je restais là, ébahie, devant ce spectacle de ces géants de 3 m et plus qui se mirent à danser devant moi.  Ils étaient 15 ou 20  à se dandiner et à s’écarter les uns des autres pour laisser place à une sorte de scène de danse  où seraient venues danser les sorcières du moyen-âge. Mais, au lieu de sorcières, je vis la terre s’ouvrir et en sortir une magnifique créature, ni homme, ni femme, ni animal. Une espèce de compromis entre tout ça: chevelure blonde, silhouette gracieuse, visage jeune, le regard doux et apaisant et qui se mit à danser doucement puis énergiquement à la façon de danses orientales. Avec en fond d’écran, le soleil rougissant, j’avais l’impression d’assister à un spectacle sublime auxquels les arbres se joignirent  en nous berçant d’une douce mélopée.

Pourtant, je n’avais rien pris aujourd’hui !

Publicités

2 réflexions sur “Au cours d’une promenade, quelquechose d’extraordinaire se passe ….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s