sur une photo de Françoise B.et Odette, dialogue zèbre et girafe…

Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir?

Je ne vois que le soleil qui poudroie et l’herbé qui verdoie

Mais encore?

là-bas un nuage de poussière mais

sans doute les lions en chasse, ils visent un impala blessé, ne me serre  pas ainsi ,tu me donnes mal à la tête!

Je t’aime ö mon amie girafe

moi aussi,Anne mon  ami-zèbre, que vois tu d’autre?

une horde d’éléphants arrivent, des bébés au milieu entourés des mères, des tantes et derrière les gros mâles

J’ai hâte de les voir, ils vont au point d’eau

on y va aussi

oui Anne! mais tu dois te calmer et ne pas effrayer les éléphanteaux

promis, je descends et je marche à côté de toi.

Françoise R’

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s