Hache et billot (petite fabulette)

Dialogue entre deux mots : Hache et billot

« – Bon, billot, tu es prêt ?

– Oui, prêt.

– Bourreau, fais ton office. Mais… Pose bien sa tête comme il faut, donc !

  Merci, hache. Et toi, future victime, allonge bien ta nuque sur moi, il n’y en a plus pour très longtemps.

– Je m’impatiente, vous savez ! J’ai encore du pain sur la planche, moi !

  Euh … J’ai senti la hache qui tombait, mais rien… Ça n’a pas l’air de marcher. Il y a quelque chose qui tourne pas rond, j’y retourne immédiatement.

– Tu es trop dur, billot. Ça rebondit. Il faut te détendre.

Eh ben ! on est bien, tant pis, on passe au suivant. Pas coopératif, lui. D’ailleurs je vous l’avais bien dit, qu’il n’était pas coupable … »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s